RESTONS CALMES

Résumé

Persécutée au quotidien par ses deux ados empêtrées dans leur crise d’adolescence (c’est de leur âge), Soledad trouve un échappatoire inespéré dans… le jogging, la course à pied ! Qu’elle va se mettre à pratiquer assidument par tous les temps et dans toutes les circonstances, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige. Bon, avouons-le, c’est aussi un peu-beaucoup pour perdre quelques kilos qu’elle juge superflus, et qu’elle « traite » par ailleurs par un régime draconien. Les ados qui la plombent + la course qui l’épuise + la faim qui la tenaille : bonjour l’humeur…

SOLEDAD

L'Auteure

Soledad Bravi est née en 1965 à Paris. Elle est sortie diplômée de l’ESAG en 1988, et a commencé par être directrice artistique dans la publicité avant de revenir au dessin. Aujourd’hui, elle est l'auteur de nombreux livres chez différents éditeurs (Gallimard, Seuil, Mila Editions) et dessine en autre pour le magazine "Elle".
Ses personnages expriment toutes les contradictions des femmes occidentales au 3e millénaire. 
Ce que cette illustratrice aime par-dessus tout, c'est se renouveler et toucher à tout: imaginer des histoires pour les tout-petits à L'école des loisirs, inventer un personnage féminin pour la collection Les Paresseuses chez Marabout, créer des assiettes pour Petit Jour, exposer ses dessins, très grands, taille mannequin, chez Colette, ou encore tenter d'alimenter son blog quotidiennement. 

Mon avis

J'ai découvert cet album pendant ma permanence à la bibliothèque et j'ai passé un moment très drôle (et cela m'a fait du bien car je lisais parallèlement un livre très noir de la rentrée littéraire 2017 dont je vous parlerai plus tard).

Oui bien sûr on connaît tous les pensées des femmes de 30/40 ans qui veulent être dans le mouvement, le sport, la ligne, les régimes, la vie, le travail, les enfants etc...... et c'est ce dont parle Soledad Bravi dans cet album mais que c'est drôle, bien vu, bien dit. Il y a du vécu (on a tous connu une ou plusieurs situations en particulier celles avec les adolescents, enfants....). Les pensées de mère, de femme, d'amie et puis la vie moderne : les portables, les connections, le rythme infernal d'une journée et le temps perdu à ............... RIEN.

Un moment de pur bonheur : c'est le premier album que je lis de cette illustratrice dont je connaissais par contre les dessins vus dans Elle.

Ma note : *** 

Ciao