FILLE DE JOIE

Résumé

À quinze ans, une enfant est vendue par ses parents au tenancier d'une maison close. Nous sommes en 1903, à l'époque les familles pauvres tentent ainsi de survivre. Après deux jours de mer, Ichi intègre la communauté des courtisanes. Là, elle apprendra toutes les manières du corps, celles de la soumission comme celles qui la protègeront. Ainsi apprendra-t-elle à lire et à écrire comme l'impose la loi aux patrons de ces établissements. Et c'est grâce à l'institutrice qui chaque jour offre à ces femmes la possibilité puis la capacité de s'informer que leur sentiment d'injustice s'éveille.

L'Auteure

MURATA

 

 

Kiyoko Murata, née en 1945, est une écrivaine japonaise.
En 1975, elle reçoit le prix du Festival des ans de Kyushu pour La Voix de l'eau et décide alors de se consacrer exclusivement à l'écriture. 
Le Chaudron a été adapté au cinéma par Akira Kurosawa sous le titre : Rhapsodie en août. Kiyoko Murata a obtenu le fameux prix Akutagawa pour Le Chaudron. 
Elle vit dans la province de Fukuoka, la plus méridionale des quatre îles principales de l’archipel.

Mon avis

 Très joli récit qui retrace l'enfance d'Ichi, fillette vendue par ses parents pêcheurs, trop pauvres pour l'élever, à une maison de plaisir.

Son éducation sexuelle, très décrite, mais aussi l'obligation qu'avait "son propriétaire" de lui donner une éducation : lire, écrire exigée par la loi mais aussi pour être à la hauteur de leurs clients.

Ayant des dispositions pour apprendre, curieuse mais aussi volontaire, intelligente, Ichi verra son avenir changé.

Bien écrit et très riche en information sur la vie de ces fillettes, même si parfois j'ai été un peu gêné, sûrement par la traduction, dans le style un peu haché, j'ai beaucoup aimé ce livre, court, fluide et passionnant.

Ma note : ***

Ciao