LA PETITE DAME

Résumé

Dick Forest a été millionnaire à 13 ans à la mort de son père et lui et ses ancêtres ont accumulé une fortune considérable dont il est le seul héritier. Placé sous la tutelle de 3 vieillards et malgré leurs conseils, il s'enfuit, refusant de suivre la voix tracée par eux pour découvrir le monde et faire ses propres expériences.

A son retour il rentree à l'université, apprend tout ce qu'il y a à apprendre en un temps record et bâtit un empire basé sur l'élevage.

Lors d'un voyage il rencontre et épouse Paula, la Petite Dame, et forme un couple atypique, recevant beaucoup, ayant chacun son jardin secret, ses rites, ses mystères.

Arrive un jour Graham, bel homme en reconstruction après avoir été ruiné et qui s'installe dans la demeure afin d'écrire un livre. Mais la présence de celui-ci va provoquer au sein du couple un séisme après 12 ans de vie commune. Sous le regard de Dick s'installe entre Paula et Graham une complicité qui va se transformer en amour. 

L'auteur

Jack London nait le 12 Janvier 1876 à San Francisco, de son vrai nom John Griffith Chaney, était un écrivain américain, auteur de romans et nouvelles d'aventures, de récits autobiographiques et d'essais. Il fut un des premiers Américains à faire fortune dans la littérature.

J

Sa mère, Flora Wellman, abandonnée par son amant qui ne voulait pas d'enfant, tente de se suicider.
Quelques mois après, elle épouse John London, un veuf, père de deux enfants. Plus tard, pour le distinguer de ce père, on appellera l'enfant Jack.
Flora est spirite et donne des leçons de piano. Jack exerce de nombreux petits boulots, tels pilleur d’huîtres, travaille dans la patrouille de pêche, fréquente les voyous du port d’Oakland, découvre l’alcool.
Il embarque sur le Sophie Sutherland pour aller chasser le phoque au large des côtes du Japon qui l’inspirera pour l’écriture de son premier récit, Un typhon au large du Japon.
Ensuite, il suit les vagabonds le long des voies de chemin de fer et participe à la marche des chômeurs sur Washington. Il est emprisonné à Niagara Falls pour vagabondage. Il devient socialiste et lit beaucoup Nietzsche, Darwin, Spencer.
En 1897, il participe à la ruée vers l’or du Klondike. Il attrape le scorbut et est rapatrié en 98. Ses expériences alimentent son inspiration.
Il publie sa première nouvelle sur le Grand Nord, « A l’homme sur la piste. » Le recueil « Le fils du loup » est un succès. Il se marie et sera le père de deux filles.
Après trois mois à Londres, il écrit « Le Peuple d’en bas. »
En 1903, son livre, « The Call of the Wild » (L'Appel de la forêt) sera vendu à six millions d’exemplaires, devenant un grand succès.
En 1904, « Croc-Blanc » est publié et connaît un lui aussi un grand succès.
Il se fait construire un bateau le Snark et entame un tour du monde qui prend fin en Australie, où il doit se faire soigner pour des maladies tropicales. Il écrit « Martin Eden », roman d'inspiration autobiographique et considéré comme son chef-d'œuvre.
En 1909, il est de retour en Californie et entreprend par la suite, un voyage autour du Cap Horn. « John Barleycom », son autobiographie d’alcoolique est publié.
En 1913 il publie des mémoires, "John Barleycorn, le Cabaret de la dernière chance" où il raconte sa lutte contre l'alcoolisme.
Le 22 novembre 1916, atteint d’urémie, un doute subsiste sur sa mort : mort naturelle ou suicide ?

Mon avis

Depuis très longtemps dans ma bibliothèque..... commencé une première fois puis abandonné (sûrement pas le bon moment) je l'ai repris suite à un documentaire vu sur Arte le concernant et qui m'avait  encouragé à le lire.

Et bien je l'ai dévoré .... L'histoire est passionnante, enfin je devrais dire les histoires : celle de Dick (sûrement Jack London lui-même par sa vie d'aventurier), un destin peu ordinaire que cet enfant multi millionnaire à 13 ans, très intelligent, réfléchi, volontaire, et passionné de nature et des chevaux. Paula ensuite, sa petite dame, qui est-elle, d'où vient-elle, quelle est cette femme insomniaque, quel âge a-t-elle, qu'est-ce qui les lie tous les deux dans cette grand maison, pleine de pièces secrètes, toujours pleine de monde dont des "philosophes" ayant élu domicile dans la forêt de la propriété. Et puis Graham, celui par lequel tout ce bel édifice va être chamboulé. Ressemblant physiquement à Dick, il sera attiré très vite par Paula et elle, si sûre de son amour pour Dick, se verra chamboulée par cet homme doux, délicat, qui saura trouver le chemin de son coeur.

Ménage à trois compliqué : peut-on aimer deux hommes à la fois, comment vivre son amour sans blesser celui qui reste.

Dans l'amérique puritaine un tel trio devait choqué, Paula, cette femme libre décidera de son avenir et des choix qu'elle devra faire, en tout amour.

C'est un récit très moderne, incroyablement actuel, une écriture fluide avec une étude des personnages, du cadre et de la situation du pays et de son économie. 

Je pense que je lirai avec plaisir d'autres romans de cet auteur, un aventurier mais qui a su regarder autour de lui, voir le monde, la société et étudier le petit peuple mais aussi la bourgeoisie.

Un beau voyage dans une amérique du début du 20ème siècle qui hurla au scandale quand le livre paru. 

Jack London est mort 7 mois après la parution de ce livre.

Ma note : ***

Ciao